12 membres de notres association se sont rendus, en choeur,  au salon rétromobile, porte de Versailles à Paris le 7 février.

Didier, Serge, Patrice, Jean-Luc, Jean-Marie, André, Jean-Paul, Michel A, Jean-Michel Des, Christian, Jean-Marc, Roland.

voiture ancienne 14

WP_20190207_010Une Abarth.

WP_20190207_013A vendre 60.000 euros. C'est une Abarth !

WP_20190207_012

WP_20190207_019

WP_20190207_011Petit moteur qui propulse la voiture à 130 km/h.

WP_20190207_020

WP_20190207_014

WP_20190207_021L' alfa Giuila 1600 était affichée à 24500 euros. Restauration totale assurée.

WP_20190207_024Un beau bloc moteur. Tout a été revu.

WP_20190207_036Une DS rallye du Maroc.

WP_20190207_035

WP_20190207_042

WP_20190207_044

WP_20190207_046Une BMW Z1.

WP_20190207_051Une Stratos.

WP_20190207_053

WP_20190207_027

WP_20190207_029

WP_20190207_055

WP_20190207_056Un beau tableau de bord de mercédès.

WP_20190207_001

WP_20190207_002

WP_20190207_004Un Berliet.

WP_20190207_054Photos ci-dessus, Didier

IMG_4438IMG_4445

 

IMG_4447IMG_4448

 

IMG_4450IMG_4451

 

IMG_4452IMG_4440

Photos ci-desus, Jean-Luc.

 CCF_000025

20190207_141121Une Lamborghini Miura.

20190207_141215Une Lancia 037. 200 exemplaires pour le groupe B.

20190207_141737

20190207_142133

20190207_143252

20190207_143504

20190207_143834

20190207_150012

20190207_150737Le reconnaissez-vous ?

20190207_151940Et lui ?

20190207_152159

20190207_152532

20190207_164915Une Miura.

20190207_165050

Une alpine fabrication espagnole.

20190207_165203

20190207_174946

Superbe cette Leyland 1300  mais 20.000 euros quand même !

20190207_175019Un superbe tableau de bord comme sur l' INNOCENTI 1300 export.

Photos ci-dessus, Roland F.

voiture ancienne 13

 

Didier.

 

EXTRAITS SITE NEWS D'ANCIENNES

 

Résultats contrastés pour la vente Bonhams des Grandes Marques au Grand Palais 2019

Plusieurs ventes aux enchères avaient lieu cette semaine. La vente de Bonhams, les Grandes Marques au Grand Palais 2019 se tenait donc en dehors du salon… et est à l’image de ce qu’on attendait. Ni une catastrophe, ni une réussite aussi grande que ce qu’on rencontrait il y a quelque année à chaque vente.

 

Les françaises d’après-guerre

Les françaises d’après-guerre étaient nombreuses dans le catalogue de Bonhams pour Les Grandes Marques au Grand Palais 2019. Et évidemment, Citroën était très bien représenté, pour le centenaire de la marque.

La plupart de ces Citroën provenaient d’ailleurs de la Collection Adrian Von Lerber. De belles autos restaurées et en parfait état :

  • La Citroën 2CV de 1957 (est. 15-25.000 €) part pour 12.650 €
  • L’Ami 6 de 1963 (est. 20-30.000 €) se vend 18.400 €
  • L’ID19 de 1959 (est. 15-20.000 €) part pour 16.100 €
  • La 2CV 375 de 1951 (est. 15-25.000 €) est adjugée 14.950 €
  • La Charleston Verte et ses 292 km (est. 30-40.000 €) se vendent 27.600 € !
  • La DS23 IE de 1974 (est. 20-30.000 €) atteitn 23.000 € sous le marteau
  • La 2CV Saloon de 1987 (est. 15-25.000 €) se vend 13.800 €
  • La DS19 de 1961 (est. 25-35.000 €) explose son compteur à 51.750 €
  • et pour finir la 2CV Sahara de 1962 se vend dans son estimation (80-110.000 €) à 87.400 €.

Dans la collection de ce monsieur Von Leber on trouvait aussi des Rolls “tunées” en tout cas toutes uniques.

Et ce n’est pas tout. On trouvait également une Citroën DS19 Cabriolet Chapron de 1963 estimée entre 150 et 200.000 € qui ne se vend pas et une SM, ex Salon de Belgrade (!!!) de de 1972 estimée entre 40 et 60.000 € partie pour 43.700 €.

Les Citroën n’étaient pas les seules françaises d’après-guerre. On retrouvait aussi deux bombinettes. La première était une Renault 5 Alpine de 1978 estimée entre 10 et 20.000 € et vendue pour 18.975 €, la seconde était une Simca 1000 Rallye 3 de la même année estimée entre 15 et 25.000 € et finalement vendue 31.050 €.

Sport et Course à l’honneur

Au centre de l’expo Bonhams on retrouvait trois autos de course et une voyante sportive. Celle-là c’était une RUF Sport CTR2 prototype, la toute première de la série de 11 mais elle ne se vend pas.

La Toyota ex-WRC de Didier Auriol de 1994 elle part pour 207.000 €. A ses côtés on retrouvait une Abarth 1300 Sport Spider, victorieuse de sa classe aux 1000Km de Monza 1971 (est. 600-700.000 €) mais qui ne se vend pas. Enfin la Sunbeam Tiger de Rallye, il y en a eu 5, mais celle là ne se vend pas non plus.

D’autres jolies petites italiennes

Enfin on avait trouvé beaucoup de petits coupés italiens dans le catalogue des Grandes Marques au Grand Palais 2019.

Parmi les grandes marques et modèles connus, on retrouvait deux petites Fiat. Tout d’abord une 1100 TV Série II de 1957 à la carrosserie Pininfarina (est. 90-140.000 €) vendue 130.500 € accompagnée d’une 1100-103 Derby Cabriolet réalisée par Bertone (est. 55-70.000 €) qui ne se vend pas. Dans le même registre on retrouvait aussi une auto pas si courante, une Lancia Aurelia Coupé, mais une B50 (est. 150-200.000 €) vendue 97.750 €.

Ensuite on attaquait les raretés. On commençait par deux OSCA. La première, une 1600 GT Spider Maina Cabriolet dont il n’y aurait que deux (ou trois) exemplaires (est. 190-250.000 €) ne se vend pas. La seconde avec ses airs de Fulvia recarrossée est une 1600 GT2, une des 24 carrossée par Fissore (est. 125-165.000 €), partie à 138.000 €.
En plus de l’Abarth mentionnée plus haut, le catalogue de la vente des Grandes Marques au Grand Palais 2019 de Bonhams, on retrouvait une autre barquette, une des deux Bizzarrini 128P Barchetta estimée entre 175 et 225.000 € mais qui s’arrête bien plus bas à 97.750 €.

Tous les résultats de la vente sont à retrouver ici.